Le thé au Japon, toute une culture !

Le thé : une tradition au Japon

Apparu en 750 av J-C au Japon, le thé connait son développement seulement au XIIème siècle quand il commence à être consommé dans les temples zen. Il devient une boisson courante dans les élites de l’époque médiévale où peu à peu le thé se formalise pour devenir « La cérémonie du thé » au XVIème siècle. Cet art de la cérémonie devient un élément emblématique de la culture au Japon.

Au fur et à mesure des années et des époques et des ères le thé se démocratise dans tout le pays. L’essentiel de ces plantations sont localisé au centre du Honshu et de Kyushu (île principale et l’île du sud). Aujourd’hui sa récolte est devenue est entretenue par la mécanisation. Néanmoins pour certaine culture/plantation de thé la cueillette reste manuelle pour une production de thé supérieur de même que l’utilisation de l’ombrelle est une spécifié de la cueillette Japonaise.

La cérémonie du thé

La cérémonie du thé apparait progressivement à partir de réunions de consommation du thé qui sont dirigées par des maîtres de cérémonies. Il se met en place alors une cérémonie marquée par la consommation de thé et d’un repas tout en tenant compte des principes de wabi-sabi (l’élégance dans la simplicité et la tranquillité tout en valorisant les objets vieillis et rustiques). En effet les maîtres du thé misent beaucoup sur l’environnement esthétique te c’est cela qui donne son attrait à la cérémonie du thé. Cela concerne tout d’abord les objets, choisi avec le plus grand soin. Le plus souvent des céramiques fabriquées sur place ou importées de Chine mais les maîtres collaborent également avec des artisans afin d’avoir des produits sur mesures.

De plus ils mettent en place la technique du Kintsugi (réparation en or) qui consiste à réparer les pot et bols en porcelaine qu’ils utilisent en recollant les morceaux avec de l’or. Ces pièces mettant en valeurs les « défauts » donne place à de nouveaux produits fascinants.

Les bienfaits

Chaque année le Japon produit plus de 90 000 tonnes de thé dont 58% sont du thé vert Sencha. Il existe une grande variété de the vert Sencha selon leur qualité. Celle-ci peut être déterminer par le moment de la récolte des feuilles ou se moyen de récolte.

Ces bienfaits sont nombreux, en effet le thé vert Sencha est un allié contre les douleurs articulaires et l’arthrose. De plus possédant plusieurs catéchines, ces catéchines confère au thé vert son pouvoir anti-oxydant qui lui permette de stimuler le métabolisme et de booster l’énergie.

 

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.